Vila Nova de Poiares

L'origine du toponyme Poiares n'est pas claire. Il y a des auteurs qui croient qui dérive du mot Latin "podium" (position haute) ; pour d'autres, la genèse du mot est "Caca" (four communautaire pour la cuisson du pain). La vérité est que, en 1258, l'Auberge de jeunesse de Poiares est mentionné. On pense qui a existé depuis l'antiquité, qui était sous la protection du roi Sancho I et son épouse, Dulce. Après la réforme administrative de 1836, Poiares commune a été constituée et élevé dans une ville en 1905, date à partir de laquelle allait être connu comme Vila Nova de Poiares. Actuellement, le village est petit et évolue lentement. L'agriculture et la matière première de l'activité forestière sont les principales professions de ses habitants. Le secteur industriel, surtout celle qui s'appuie sur les pins et eucalyptus qui abonde dans la région, est la plus expressive et la ville a du mal à mettre en œuvre cette et autres industries. En gastronomie, le chanfana, le riz de l'estomac sont les plus connus et les plus distingués. Il est rappelé que, v. n. Poiares intègre la route de Chanfana. Le « poiarito » est un bonbon à base d'amandes, avec une tradition récente, mais qui s'est rapidement répandue à poiarenses. Œuvres restent dans l'artisanat, roues et d'argile.

Best Of Vila Nova de Poiares

voir plus